Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog danielle.les.photos par : Danielle
  •   le blog danielle.les.photos par : Danielle
  • : A l'affut de beaux paysages,avec de belles couleurs et une belle lumière, pour les mettre en boîte et les faire partager. Si vous souhaitez me contacter par mail : danyelled@hotmail.fr Photographe affiliée FFP
  • Contact
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 15:17
Le Marché de Noël provençal composés de 60 châlets se trouve à Cannes sur l'espace de La Pantiero (à côté de la Gare Maritime), sur le vieux port.
Un peu plus loin sur le quai Laubeufse trouve la fête forraine.
En haut des marches du palais des festival, le chalet du père Noël.
Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 19:45
A proximité de Mougins, l'étang de Fontmerle, grand de 5 hectares est riche en faune et en flore.
Les oiseaux aquatiques et migrateurs fréquentent aussi l'étang : certaines espèces sont là toute l'année comme les canards colverts, les foulques macroules, les Grèbes castagneux et les poules d'eau. D'autres arrivent avec le printemps, certains hivernent ici. Nombreux sont ceux qui s'y reproduisent.
Il y a en tout plus de 70 espèces !
L'automne donne aux arbres de magnifiques couleurs.

Et pour finir une panoramique de 3 photos :
Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 19:39

Enfin il ne pleut plus, le vent a chassé les nuages. Le ciel a retrouvé sa couleur bleu azur.

Direction Cannes via le Cap d'Antibes Les vagues ont entraîné sur la route du bord de mer le sable et les algues.

Les montagnes sont chargées de neige, il fait froid, le vent est glacial.


La neige n'est pas tombée loin, au loin les deux tours d'Antibes, au premier plan les tableaux, que  MONET a peint d'où la photo a été prise.

Le vent glacial forme sur la mer d'énormes vagues, qui viennent se fracasser sur les rochers du Cap d'Antibes et envahir le bord de mer.

Le sable a envahi la route :

Un skit surf n'a pas peur des vagues

L'eau ressort en géser sur la digue.


Puis Cannes et la croisette parée de décorations de Noël. Pour l'instant le soleil va se coucher derrière l'estérel.


L'hôtel MARTINEZ


Le Suquet


L'hôtel CARLTON


La mer est montée et le sable a envahi ici la terrasse d'un restaurant de la plage :


Le soleil s'est couché derrière l'Estérel :



Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 07:10

Les vagues envahissent le bord de mer à Menton, poussées par un vent violent.



Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 09:57
Menton est située à la frontière italienne (la ville frontière du côté italien est Vintimille) et elle est surnommée « Perle de la France ». La ville est ouverte sur la mer Méditerranée et possède un campanile. Le citron est un des symboles de la ville de Menton où, grâce à un climat méditerranéen très doux, des citronniers fructifient ; depuis soixante-quinze ans, la fête du citron a ainsi lieu dans la ville. Elle se déroule entre les trois derniers week-ends de février.
Le site de la basilique saint Michel Archange est un joyau de l'art baroque du pays mentonnais. Construite en 1619, elle est l'œuvre du génois Lorenzo Lavagna.
La basilique saint Michel Archange est un lieu de culte catholique située en plein coeur du centre historique de Menton. Depuis la route du bord de mer, de majestueuses rampes d’escaliers permettent d’accéder progressivement au site, où sur une place au parterre caladé, triomphe toute la perspective de l’ architecture baroque.


Photos de Menton depuis Roquebrune Cap Martin :
Château de Roquebrune Cap Martin :
Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 16:21
Situé à quelques kilomètres à l'ouest de Cannes, en front de mer, le Château est érigé sur des vestiges romains datant de plus de 2000 ans. Le Château original fût bâti par la famille De Villeneuve pendant le XIVe siècle, il fut endommagé et reconstruit huit fois avant l’intervention d’Henry et Marie Clews en 1918.
Ce château du XIVè siècle est démantelé par les troupes du duc de Savoie, puis transformé en verrerie après 1789. Après son rachat par Henry Clews, de gros travaux de restauration sont entrepris, qui lui donnent son aspect actuel.
En 1916, l'artiste américain Henry Clews acquit l'édifice en ruine, qu'il s'appliqua à restaurer assisté de sa femme, Marie Elsie Whelen Goelet.
Deux tours, romane et sarrasine furent harmonieusement intégrées à la construction fortifiée ; le pavillon d'accès, les hauts remparts et les terrasses surplombant la mer forment un ensemble hétéroclite reflétant les goûts écclectiques des Clews.
La Cour d'Honneur, la Galerie Spencer, vaste salle voutée, et la Galerie blanche accueillent  des expositions et des spectacles.
Les jardins classiques conçus par Marie Clews sont aggrémentés de jeux d'eau et de décors en topiaire.
C'est l'œuvre sculpturale d'Henry Clews, empreinte d'humour et de sensibilité art-nouveau, qui fait de ce monument historique une fascinante escapade dans l'histoire de l'architecture.
En 1951, huit ans avant sa mort, Marie Clews crée l'Associaton d'Art de La Napoule en mémoire de son époux, afin de conserver au Château son statut de centre d'art dédié aux échanges interdisciplinaires et internationaux.
Lors de la restauration du Château, le parc fut entièrement redessiné par Marie Clews.
Elle sut mêler harmonieusement un agencement à la française et des références romantiques.
Ainsi la symétrie de l’allée centrale s’ouvre sur des jardins luxuriants rappelant le style anglais, des bassins et des fontaines.
Jeune dandy newyorkais, Clews préférait l'activité artistique aux affaires de la banque familiale.
Incompris aux Etats-Unis, Clews s'installa au début du siècle à Paris où, gravitant autour de Rodin, il travailla sans relâche sa vocation pour la sculpture.
Autodidacte doué, Clews portraiture ses contemporains avec un réalisme à la limite de la caricature, dans un style imbu d'humour noir et d'ironie, laissant libre cours à son esprit fantasque.
Dès l'arrivée de Clews sur la Côte d'Azur, au lendemain de la première guerre mondiale, une nouvelle tendance se manifeste dans son travail, d'avantage tournée vers les arts primitifs : en effet, à la Napoule, l'artiste nous ouvre les portes d'un monde imaginaire peuplé de monstres fabuleux.
Le jardin de La Mancha est celui qui entoure la Tour de La Mancha sous laquelle se trouve le mausolée des Clews.
La grande allée qui mène au château, de part et d'autre les jardins :
L'entrée du château, où logeaient les domestiques.
La cour d'honneur :
Henry CLEWS s'est représenté en Don Quichotte au travers de la statue "Le Dieu des Humours Mystiques" davant l'entrée du château :
Le cloître médiéval :
Le donjon :

Sur la porte d'entrée est inscrit Il était une fois ...

Entrée du château, en haut de l'escalier un auto portarit d'Henry CLEWS :

Le salon Marie Clews :
La salle à manger gothique :
L'atelier de sculpture :
La tour de la Mancha, qui abrite la crypte aux tombeaux :
Le tombeau d'Henry, face à celui de Marie :
Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 15:18
Ce sont les assauts incessants de Charles Quint qui vont susciter la création du Prêt Carré par François 1er. Le Roi décide de faire construire des remparts modernes à Saint-Paul. Le maître d'œuvre choisi est François de Mandon de Saint-Rémy. Ces constructions n'ont pas été sans conséquences pour les habitants. En effet, de nombreuses maisons ont été démolies et les habitants ont dû partir dans les villages avoisinants.
Depuis la fin de l'Empire, les fortifications avaient été abandonnées. Cependant, en 1832 un comité du génie militaire décidait de les restaurer. En 1870, Saint-Paul est démilitarisé. Les remparts sont mis aux enchères. Pour cause d'utilité publique, le maire de la commune négocie avec le gouvernement français afin d'éviter leur démolition. En 1872, le maire achète donc ses remparts pour 400 Francs !
Sous la luminosité méditerranéenne, les imposants remparts, se hissant au milieu de la campagne provençale, façonnent un site prestigieux qui, peu à peu, avec l'attrait naissant de la Côte d'Azur, va attirer les artistes et les touristes. Le développement des nouveaux moyens de communication tel que le tramway ainsi que les conditions climatiques, et l'environnement bénéficiant d'une lumière exceptionnelle ont été des atouts importants quand à l'essor de la Côte d'Azur. Ce cadre et  cette lumière ont été source d'inspiration pour de nombreux artistes.
Matisse, Soutine, Chagall, Renoir, Signac, Modigliani, Dufy, mais également des écrivains tels que Gide, Giono, Cocteau, Prévert, puis plus tard des cinéastes et scénaristes : Clouzot, Cayatte, Audiard… ainsi que des stars françaises et internationales : Yves Montand, Lino Ventura, Simone Signoret, Romy Schneider, Roger Moore, Tony Curtis
Ces artistes viennent essentiellement à l'hôtel «Le Robinson» dirigé par Paul Roux (aujourd'hui devenu la Colombe d'Or) et à «La Pergola» puis «La Résidence» dirigé par Ferdinand Issert (aujourd'hui «Le Café de la Place» ).
Le village a conservé derrière des remparts presque intacts, un aspect de ville féodale.


Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 07:28
A Nice, le Parc Phoenix est un  jardin botanique, qui possède une serre où sont mis en scène sept climats tropicaux, dont une forêt de fougères arborescentes et un jardin d’Afrique australe.
C'est aussi un endroit, où l'on peut  voir évoluer un bébé requin, un bassin où l’on peut toucher des raies ni venimeuses ni électriques, on peut voir aussi des caïmans à lunettes, une tribu d’iguanes qui cohabitent avec des oiseaux exotiques en liberté dans une serre où le public se promène à son aise et quelques mygales (dans des terrariums),
une  collection d’aras au plumage technicolor, neuf couples de rapaces hypnotiques, dont une chouette Harfang, l’oiseau d’Harry Potter, des paons de Chine…
Ouvert en février 1990, le parc est actuellement géré par la Ville de Nice : il se présente comme un kaleidoscope de la nature. Lieu de rencontre et de vie, ses jardins offrent sur 7 hectares, un spectacle perpétuellement renouvelé.
Des tapis de fleurs odorantes, un paysage de campagne et un lac sur lequel évoluent pélicans, cygnes noirs et canards vous invitent à la détente tandis que les "cascades méditerranéennes" vous offrent un spectacle unique.
Pour plus d'informations : http://www.nice.fr/mairie_nice_919.html

 



Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 19:33

La Villa Ephrussi de Rothschild , palais de style Renaissance de la Côte d'Azur, a été construite sur le sommet du Cap Ferrat entre 1905 et 1912 à Saint-Jean-Cap-Ferrat par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild (1864-1934).
En 1883 Béatrice de Rothschild, fille du baron Alphonse de Rothschild, épouse à 19 ans le 5 juin le banquier  Maurice Ephrussi.
Elle fait le tour du monde pour meubler sa villa et trouver les plus belles pièces multiculturelles et éclectiques pour ses collections d'art, sur le thème de sa couleur favorite, le rose.
Tableaux de maître, peintures du XVIIIe siècle, plafonds peints, boiseries, tapisseries d'Aubusson, dont des portes du palais impérial de Pékin, tapisseries de Beauvais, importantes collections de faiences de Castelli et de porcelaines de la manufacture royale de Sèvres, également collectionnées par d'autres membres de sa famille.
La villa surplombe la Méditerranée, elle est entourée de neuf jardins à thèmes : jardin à la française, jardins espagnol, jardin florentin, jardin japonais, jardin de Sèvres, jardin provençal, jardin exotique, jardin lapidaire.
La roseraie comporte 100 variétés de roses dont l’une porte aujourd’hui le nom de la Baronne. 
En 1934 la baronne décède de la tuberculose à Davos en Suisse à l’âge de 69 ans et lègue par testament la propriété et ses collections d'art à l'Académie des Beaux-arts de l'Institut de France pour l'ouvrir au public.
Depuis 1991, l'Institut de France gère la mise en valeur de la villa et des jardins. 
http://www.villa-ephrussi.com/fr/ephrussi/
Dans les jardins, l'exposition des sculptures de Nathalie Decoster, structures géométriques en bronze dans lesquelles évoluent des personnages. http://www.nathaliedecoster.com/

Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 13:45
Dimanche 5 Octobre 2008 c'est la Sainte Fleur.
Des fleurs sont distribuées par les jeunes filles "en fleurs".


Repost 0
Published by Danielle - dans Alpes-Maritimes
commenter cet article